retour à la page d'accueil
les arondelles
pdf à télécharger araignée
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : les arondelles     » photo : Hirondelle de Sardaigne / n°2 sur 3

   +    ++   D
"Les arondelles, que nous voyons au retour du printemps fureter tous les coins de nos maisons, cherchent-elles sans jugement et choisissent-elles sans discernement, de mille places, celle qui leur est la plus commode à se loger ?
Et, en cette belle et admirable contexture de leurs bâtiments, les oiseaux peuvent-ils se servir plutôt d’une figure carrée que de la ronde, d’un angle obtus que d’un angle droit, sans en savoir les conditions et les effets ?
Prennent-ils tantôt de l’eau, tantôt de l’argile, sans juger que la dureté s’amollit en l’humectant ?
Planchent-ils de mousse leur palais, ou de duvet, sans prévoir que les membres tendres de leurs petits y seront plus mollement et plus à l’aise ?
Se couvrent-ils du vent pluvieux, et plantent leur loge à l’Orient, sans connaître les conditions différentes de ces vents et considérer que l’un leur est plus salutaire que l’autre ?
Pourquoi épaissit l’araignée sa toile en un endroit et relâche en un autre ? se sert à cette heure de cette sorte de nœud, tantôt de celle-là, si elle n’a et délibération, et pensement, et conclusion ?
Nous reconnaissons assez, en la plupart de leurs ouvrages, combien les animaux ont d’excellence au-dessus de nous et combien notre art est faible à les imiter."

Montaigne, les Essais, Livre second, chapitre XII.
C'était en 1580, 420 ans avant l'invention de la "Haute Qualité Environnementale" : sans commentaire ...
Pour en savoir plus : sur Montaigne :ici

sur les nids :ici (et merci pour la photo)
ou là
et ici pour les toiles d'araignée