retour à la page d'accueil
2009 forêt de Bélesta

   +    ++   D
A qui s’interroge sur la différence entre public et privé, une non-visite de la forêt de Bélesta s’impose.

Non-visite, puisque l’accès est interdit : voir les nombreuses pancartes.

"Il n'est pas un site de forêt qui n'ait sa signifiance, pas une clairière, pas un fourré qui ne présente des analogies avec le labyrinthe des pensées humaines"
H. de BALZAC
Cette citation de Balzac , trouvée sur le site de la mairie de Bélesta, vient fort à propos, les labyrinthes explorés par Balzac étant un tantinet encombrés par l’esprit de lucre.

En 1829, un code forestier, restreignant suite à des abus (réels ou supposés, on est en pleine Restauration) l’usage des forêts a été établi.
Les droits de ramassage du bois mort, la cueillette … tous d’antique mémoire, sont abolis.
Ce qui déclenchera la guerre des demoiselles
Cette révolte eut son efficacité , mais il est toujours impossible de ramasser des glands.
(ce qui est toujours difficile sous les sapins)
Il est vrai que sous le présent régime, glander, en tout lieu, est interdit : « travailler plus… »disait-Il...
A chaque occasion, et pour peu que l’Etat soit contesté,le pays parle de « nouvelle guerre des demoiselles »

Voir à ce sujet, et maints autres, la très riche et savoureuse Buvette des alpages